Les étapes à suivre pour réussir l’achat de sa voiture d’occasion

    achat voiture

    Les étapes à suivre pour réussir l’achat de sa voiture d’occasion

    Avant de procéder à l’acquisition d’une nouvelle voiture, neuve ou d’occasion, il s’avère important de respecter certains critères de choix. Pour éviter tout type de dérive ou le risque de laisser place à la déception, voici des conseils à tenir en compte. Tout d’abord, cela présente toujours une question qui concerne le budget. Le propriétaire doit prendre en compte qu’une voiture consomme du carburant et cela varie en fonction de chaque modèle.

    En plus, il ne faut pas oublier le coût d’entretien et du contrat d’assurance. Ces critères peuvent multiplier les dépenses si l’automobiliste préfère opter pour la facilité durant l’achat de son nouveau véhicule.Outre la question de budget, le choix du modèle doit aussi correspondre pratiquement aux besoins du conducteur. Par exemple, les véhicules à essence sont conseillés aux « petits rouleurs » au lieu de choisir un modèle diesel. Ce dernier peut faire l’objet d’un coût plus élevé à l’achat et en entretien.

    Le choix entre un vendeur particulier et professionnel

    Le choix du vendeur peut être aussi pertinent lorsqu’il s’agit d’un achat d’une nouvelle voiture. Pour se faire plaisir, il existe deux alternatives qui présentent chacune leurs avantages et leurs inconvénients. D’un côté, il y a les professionnels du commerce automobile comme le mandataire ou le concessionnaire. Ces commerçants ont l’habitude de réviser le véhicule avant de les mettre en vente et proposent en général dans leur contrat de vente une garantie. Toutefois, leur obligation d’atteindre certains objectifs peuvent dissimuler des vices.

    Ainsi, il se peut que le véhicule acheté ne corresponde pas forcément à ce qu’on a envisagé de s’offrir. D’un autre, ce sont les particuliers qui proposent à leur clientèle des voitures d’occasion à des prix très compétitifs. Chez eux, la négociation des tarifs est tout à fait possible, surtout pour les véhicules difficiles à revendre. En revanche, l’acheteur risque de s’exposer à des arnaques et il n’aura pas droit à une quelconque garantie.

    Les questions auxquelles un vendeur de voitures d’occasion doit répondre

    Le fait de poser certaines questions sur le véhicule permet de connaître davantage son propriétaire et son état de fonctionnement. Au cas où un vendeur hésite ou refuse d’apporter des réponses sur quelques sujets, alors il faut être vigilant. Face à une telle situation, il s’avère important de demander toutes les informations sur l’origine du véhicule, les réparations, le nombre de propriétaires, etc. Il est également possible de poser des questions concernant les éventuels remplacements de certaines pièces.

    Parmi elles, on peut citer la courroie de distribution, les bougies ou encore les différents filtres. Certains acheteurs arrivent même à demander au vendeur la principale raison de la vente de son véhicule. En somme, la collecte de ces nombreuses informations aide beaucoup à la motivation ou non de l’achat.

    Admin-GPS

    Laissez votre message