Category ArchiveAuto

    truck

    Les astuces pour maintenir les véhicules de transport routier en parfait état

    Les poids lourds sont les véhicules de transport routier qui ont un poids autorisé en charge qui excède 3,5 tonnes. Le rôle de ce type de véhicules est de transporter divers types de marchandises et/ou de personnes. Ces engins qui fonctionnent régulièrement doivent être entretenus fréquemment afin d’éviter d’éventuelles pannes mécaniques et d’accroitre sa durée de vie. Voici les astuces pour l’entretien de véhicules de transport.

    Entretien de véhicules de transport

    Les moyens qui permettent de transporter les marchandises sont nombreux et diversifiés, mais les poids lourds sont les plus utilisés. Pour réduire et éviter certains dégâts sur le véhicule et/ou la marchandise, il faut réaliser trois types d’entretien de véhicules de transport pour assurer leur bon fonctionnement. 

    Le propriétaire des camions de transport de marchandises à Dreux et dans toute la France doit obligatoirement entretenir ses véhicules, non seulement pour qu’ils soient conformes aux normes en vigueur, mais aussi pour protéger les autres usagers de la route. Cette opération permet également d’éviter les accidents de la route, de préserver l’environnement et de garantir l’arrivée sans incident des marchandises à destination.

    Dreux se trouve dans le nord de la France, dans le département d’Eure-et-Loir en région Centre-Val de Loire. Elle s’étend sur 24 km2 et héberge près de 31 000 habitants. Les édifices religieux ne manquent pas dans cette ville. On peut citer le domaine de la chapelle royale Saint-Louis, l’église Saint-Pierre et la chapelle de l’hôtel de Dieu.

    Découvrons les trois actions à mener pour réaliser l’entretien de véhicules de transport.

    • L’entretien préventif

    Une panne inattendue limitera la disponibilité d’une voiture de transport et donc la rentabilité de l’entreprise. Il faudra ajouter à ces éléments les frais de réparation. L’entretien préventif du poids lourd est la solution idéale pour éviter tous ces incidents.

    Cette opération doit être réalisée au minimum une fois tous les six mois par le propriétaire du véhicule. Il faudra faire l’entretien mécanique de l’engin pour accroitre sa sécurité.

    Le propriétaire, en plus de l’entretien préventif, doit mettre un programme de contrôle régulier en place dans l’emploi du temps journalier du chauffeur. On peut remettre les petites réparations un peu plus tard, mais les plus grosses doivent être réalisées dans les meilleurs délais.

    • La conduite

    Les conducteurs doivent éviter d’utiliser les freins trop souvent, d’accélérer ou tourner très vite, car ces actions provoquent la dégradation rapide des pièces et donc du véhicule.

    • Le remplacement

    Le camion poids-lourd, à l’instar des autres véhicules, perd de la valeur au fil du -temps. On peut donc limiter la perte financière en le remplaçant. Le propriétaire dit faire très attention à l’âge du véhicule, à son kilométrage et estimer régulièrement le coût d’entretien de l’engin.

    Le vendeur aura besoin d’une base de connaissances approfondie sur la valeur de du poids lourd avant de le mettre en vente. Il faudra être capable d’évaluer le prix juste pour sa reprise.

    Les avantages de l’entretien du poids lourd

    L’entretien régulier de poids lourd renferme de nombreux avantages. En effet, cette opération permet d’accroitre la durée de vie du camion. Un véhicule qui est régulièrement contrôlé et entretenu pourra fonctionner sans problème, pendant de nombreuses années et une grande quantité de marchandise. 

    De plus, cette opération permet de se conformer aux normes du Code de la sécurité routière qui stipule que : les propriétaires de camions lourds doivent effectuer une vérification mécanique périodique tous les 6 ou 12 mois. 

    Permis de conduire

    Passer son permis de conduire en province : une astuce intéressante

    Le permis de conduire est de loin l’un des documents les plus essentiels dans la vie de tous les jours. Ce symbole de l’autorisation de conduire un véhicule à quatre et/ou à deux roues est indispensable, surtout pour les personnes actives. Ceux et celles qui souhaitent l’avoir devront fournir les efforts nécessaires. Il existe tout de même quelques astuces à leur portée qui leur rendront la tâche plus appréciable. Passer son permis de conduire en province en fait notamment partie.

    Faciliter l’obtention du permis de conduire

    Avant toute chose, il est essentiel de souligner le fait que lorsqu’on parle d’astuce dans le cadre du passage du permis de conduire, il ne s’agit pas d’une solution miracle. Ce n’est certainement pas un moyen de passer son permis sans avoir travaillé assidûment pour y parvenir. Les formations diverses restent des priorités qui ne sont pas à négliger. Le permis en province peut tout à fait représenter une alternative intéressante pour les candidats. Ceux qui désirent bénéficier de quelques conditions qui soulageront certains aspects des épreuves trouveront une solution inespérée. En effet, il est à noter que même si l’examen reste le même, n’importe où en France, force est d’admettre que passer les épreuves en province, renferme certains attraits. Difficile de ne pas considérer ces quelques avantages pour le passage du permis de conduire.

    Des épreuves avec moins de stress

    Les examens sont le plus souvent une source considérable de stress. Ce qui est tout à fait naturel puisque les enjeux sont toujours plus ou moins importants pour le reste de l’existence. Le passage du permis de conduire présente tout à fait le même caractère stressant. Le passage du permis de conduire en province permet de réduire le stress occasionné. Les candidats se sentiront moins frustrés grâce à des avantages comme : des voies moins congestionnées, et aussi un décor plus apaisant tel que le paysage campagnard emplit de nature.

    Un passage du permis bien plus agréable

    Délivrer le permis de conduire en dehors de la capitale française est une expérience pour les candidats qui se veut unique et surtout enrichissante.  Le but étant d’obtenir le précieux document, bien se préparer est une tâche primordiale. Mais ce qu’il faut absolument accepter c’est que tout ne dépendra pas des candidats. Les autres acteurs qui interviennent de près ou de loin dans le processus d’obtention du permis de conduire sont aussi à considérer. Ils devront également présenter un bon sens de l’organisation afin de ne pas entraver la préparation des candidats. En province, ces intervenants sont moins débordés. Ils pourront ainsi être plus à l’écoute des apprenants.

    Des professionnels qui accompagnent les candidats

    Des entreprises spécialisées dans l’accompagnement des candidats au permis de conduire proposent leurs services dans le cadre du passage des examens en province. Ces prestataires ont le souci de soutenir les candidats dans leur quête. Ce qui rend la chasse au permis de conduire en province bien plus intéressante encore. Ces entreprises proposent leur aide dans bien des domaines (transport, hébergement, accompagnement divers…), aux apprenants pour le permis en province,. Les candidats n’auront plus à se préoccuper, même de leur cheminement vers le centre d’examen, car le professionnel peut tout à fait prendre en charge cette mission.

    McLaren

    L’histoire de McLaren

    L’histoire de McLaren Automotive a commencé en 1937, lorsque Bruce McLaren est né à Auckland, en Nouvelle-Zélande. En 1963, il a créé Bruce McLaren Motor Racing pour développer et faire courir des voitures de sport. McLaren s’est rendu au Royaume-Uni en 1958 dans le cadre d’un programme appelé « Driver to Europe » qui encourageait les pilotes antipodes à se mesurer aux meilleurs pilotes du monde.

    McLaren a commencé à faire de la course à l’âge de 14 ans avec une Austin 7 Ulster. À ce moment-là, il avait déjà montré son potentiel en tant qu’ingénieur et conducteur. Après son arrivée au Royaume-Uni, Jack Brabham a été le mentor de McLaren et lui a également présenté Cooper Cars, un petit groupe basé à Londres qui travaillait sur la création de voitures de Grand Prix légères et compactes. En 1959, McLaren a rejoint l’équipe de F1 de Cooper, où il est resté pendant sept ans. Dès le début, sa carrière de pilote est un succès. À 22 ans, il remporte le Grand Prix des États-Unis de 1959, ce qui fait de lui le plus jeune vainqueur de Grand Prix de l’époque. Dans les années 1960, il a continué à gagner des courses en utilisant des voitures de sport, des berlines et des véhicules de Grand Tourisme.

    L’objectif de McLaren Automotive

    Finalement, McLaren a décidé de créer sa propre entreprise afin d’améliorer les voitures de course. Il voulait notamment développer une Cooper équipée d’un moteur Oldsmobile monté à l’arrière. Cette innovation était sans doute un coup de pouce pour l’ère des voitures de sport « big banger ». McLaren a également fait preuve de loyauté envers l’équipe Cooper avec laquelle il avait couru en concevant deux Coopers 2,5 litres différentes pour participer à la série Tasman de 1964.

    La première vraie McLaren

    La première véritable voiture de sport de McLaren est arrivée en 1964 : la M1A. Cette voiture a participé à des courses de haut niveau en Amérique et en Europe. Après avoir démontré ses capacités dans les courses, 24 unités au total ont été construites. La M1B est encore plus rapide et conduit McLaren à remporter le premier championnat de la Challenge Cup Canadienne-Américaine. Les victoires continuent de s’accumuler au cours des années suivantes, les véhicules McLaren remportant 37 courses sur les 43 auxquelles ils ont participé de 1967 à 1971.

    McLaren Automotive a produit sa première voiture de F1 pour le GP de Monaco en 1965, connue sous le nom de M2B. Bruce McLaren est mort tragiquement lors des essais en 1970 à Goodwood, mais l’entreprise a continué. Parmi ses réalisations, on peut citer la production de la M16 inspirée de la F1 en 1971 et la victoire au Indy 500 en 1972.

    Mettre l’accent sur les clients

    Dans les années 1980, McLaren a décidé qu’il était temps de s’associer à un constructeur automobile pour construire des voitures pour les clients, afin de pouvoir se concentrer sur les voitures de course sans sacrifier l’attrait pour le client. Elle s’est associée à Trojan, qui a construit plusieurs centaines de voitures pour ses clients entre 1965 et 1976. L’entreprise a ensuite ouvert McLaren Engines dans le Michigan pour assurer le soutien à la clientèle et la proximité des centres de course.

    Lorsque Ron Dennis est arrivé chez McLaren Automotive, il a eu des idées créatives qui ont permis à McLaren de revivre son succès en course. Il s’agissait notamment de l’utilisation de la fibre de carbone dans les voitures de course, qui n’avait jamais fait partie d’une monocoque complète de voiture de course auparavant, mais qui était couramment utilisée dans l’aérospatiale. De là, le succès de McLaren a continué.

    Si vous aimez les voitures et souhaitez aller un peu loin, n’hésitez pas à cliquer icipour découvrir un maximum de véhicules pour s’amuser.

    panne-voiture

    Panne de voiture en vacances : que faire ?

    Qui dit l’été, dit les vacances ! C’est le bon moment pour profiter du beau temps, des promenades et des sorties avec la famille ou les amis. Si vous êtes parmi les personnes qui aiment voyager sur une longue distance en voiture afin de profiter des vacances mérités, sachez que les imprévus peuvent arriver à tout moment !  

    En effet, sous l’effet de la chaleur et à cause des embouteillages, des arrêts et démarrages répétés, votre voiture risque de tomber en panne à n’importe quel endroit et peut vous gâcher le début du séjour. Si c’est le cas pour vous, poursuivez ce qu’il faut faire en cas de panne auto, qui contacter et les règles de sécurité à appliquer dans chaque situation. 

    Comment gérer une panne auto ?  

    Qu’il s’agisse d’une panne sur route ou autoroute, il est important d’adopter les bons reflexes afin d’éviter tout éventuel accident. Tout d’abord, garez-vous sur la coté droit de la chaussée puis allumez vos feux de détresse et arrêtez la voiture sur la bande d’arrêt d’urgence ou sur le bas côté. 

    Avant de sortir de la voiture, arrêtez le moteur et serrez le frein à main. N’oubliez pas d’enfiler le gilet rétro-réfléchissant et vous faire sortir ensuite, du coté passager opposé à la circulation (de la portière droite) assurez vous que vous êtes en sécurité, c’est-à-dire loin du passage des autres automobilistes.  

    Si vous voyagez en famille ou avec les amis, les autres passagers sont invités alors à faire la même chose. Une fois vous êtes tous dans un endroit sécuritaire appelez sans tarder le service dépannage remorquage auto Seine saint denis

    En cas de panne sur route : les règles de sécurité à respecter 

    Si la circulation le permet, placez le triangle de signalisation sur la chaussée, environ 30 minutes de votre véhicule en panne. Le but est de signaler aux autres automobilistes votre présence, en attendant l’intervention du dépanneur. 

    Si c’est la nuit, utilisez une lampe électrique ou les phares du véhicule pour avertir les automobilistes sur l’emplacement de votre voiture en panne. Ce geste est très important surtout si la route et peu ou pas éclairée. Si vous possédez d’une garantie « assistance auto », contactez rapidement votre assureur afin qu’il vous mette en relation avec un service de dépannage agréé. 

    En cas de panne sur autoroute : les règles de sécurité à appliquer 

    Si vous êtes immobilisés sur l’autoroute avec une voiture qui refuse de démarrer, ne tentez jamais de traverser les voies à pieds car les automobilistes conduisent à forte vitesse et vous risquerez de mettre votre vie en danger mais aussi les autres passagers. 

    Ne placez pas alors le triangle de signalisation sur l’autoroute ou sur une voie rapide, pour protéger votre vie des éventuels accidents. Vous et les autres passagers, pensez à vous installer plutôt derrière la barrière de sécurité. Une fois vous serez en sécurité, dirigez vous vers la borne d’appel d’urgence la plus proche de votre endroit afin de demander les secousses.  

    Ces bornes géolocalisées permettent aux dépanneurs d’identifier avec précision, où vous vous trouvez. Cela leur permet d’intervenir rapidement dans une demi-heure au maximum.  

    Un diagnostic complet est indispensable avant de partir en vacances ! 

    Une panne qui se produit sur la route des vacances n’est pas dut tout le bon plan ! Outre les frais de réparation et du dépannage auto qui peuvent couter cher, vous risquez de perdre le début de votre séjour, surtout si vous avez déjà réservé dans un hôtel.   

    Afin d’éviter les mauvaises surprises,  il est vivement recommandé d’effectuer une révision à votre voiture soit en procédant vous-même au diagnostic ou soit prendre le véhicule vers l’atelier de réparation et de remorquage auto Seine saint denis, le plus proche de votre région. Si vous souhaitez vous attaquer aux travaux, vous devrez respecter les étapes suivantes : 

    • Examinez l’état de la batterie : cela est très important, car la batterie est un composant vulnérable aux fortes températures. Si elle commence à montrer ses signes de faiblesses, tentez de la remplacer avant le départ. 
    • Vérifiez l’état des filtres à air, à huile et à carburant : assurez-vous que leur état permet de voyager en toute tranquillité et sécurité. 
    • Contrôlez les niveaux de liquide de frein, d’huile, de liquide de refroidissement et de lave-glace et faites un test avant de partir à vos vacances. 
    • Assurez-vous du bon état de vos pneus et de leur pression. Placez une nouvelle roue de secours dans le coffre de la voiture. 
    • Procurez-vous d’un kit anti-crevaison, d’un gilet rétro-réfléchissant et de votre triangle de signalisation, il faut qu’ils soient tous à la portée de votre main quand vous prenez le volant pour conduire. 
    Trop occupé pour passer le permis de conduire

    Trop occupé pour passer le permis de conduire ?

    Passer son permis de conduire est très important non seulement pour la vie personnelle mais aussi professionnelle. Cependant, c’est une occupation de plus dans votre emploi du temps. Comment faire pour gagner du temps et obtenir son permis de conduire malgré son agenda serré ? Plusieurs solutions sont envisageables. Toutefois, le choix de l’auto-école peut être déterminant pour votre réussite. N’oubliez pas d’adopter une bonne organisation et de regarder les différentes solutions en ligne. Nos conseils dans ce guide. 

    Bien choisir son auto-école

    Si vous êtes trop occupé pour passer le permis de conduire, le mieux que vous puissiez faire c’est de choisir la bonne auto-école. En effet, passer votre permis vous incombe, quoi qu’il en soit, une grande implication. Donc, le choix de l’institution est très important. Choisissez un établissement qui propose des horaires qui correspondent à votre emploi du temps. Prenez également en compte la proximité de la structure. Il faut que vous gagniez du temps dans les déplacements. Toutefois, il faut tout de même examiner les autres critères tels que la réputation de l’école, son taux de réussite, son prix etc.

    Pour gagner du temps, effectuez vos recherches en ligne. De ce fait, vous avez plus d’accessibilités et plus de choix à votre disposition. Aussi, vous avez un gain de temps car vous n’avez pas besoin de vous déplacer d’une auto-école à une autre pour faire vos comparaisons et votre choix. Quand vous faites votre choix, évitez les auto-écoles qui proposent des horaires qui se superposent avec vos tâches, cours ou travail. 

    Bien organiser son emploi du temps

    Quelle que soit votre situation, il n’y a rien de mieux qu’une bonne organisation dans votre agenda. De toute façon, vous devez suivre vos cours de conduite et accomplir vos occupations du quotidien en même temps. Tout se joue alors dans l’organisation. Après avoir choisi votre auto-école, établissez un emploi du temps bien planifié qui vous permettra de tout effectuer sans être débordé. L’organisation se fait bien évidemment, selon les horaires de l’auto-école et de vos autres fonctions.

    En plus, si vous passez votre permis pour la toute première fois, vous devez faire au minimum 20 heures de conduite. Et ce, en dehors des cours théoriques bien évidemment. Que vous le voulez ou pas, vous devez remplir ces conditions pour être certains de passer votre permis. Encore faut-il réussir les examens d’un seul coup. Raisons de plus pour bien organiser et avoir un esprit serein pendant vos cours. 

    Opter pour des options en ligne

    Comme on parle d’emploi du temps, pourquoi pas une auto-école en ligne ? Cette solution est la meilleure option si vous êtes constamment occupé. Une auto-école en ligne confère toutes ses prestations à distance. Depuis votre inscription en passant par les cours, et même l’achat des supports pour le cours. Il vous suffit d’aller sur le site d’une auto-école en ligne. Depuis cette plateforme, vous avez accès à toutes les informations dont avez besoin comme : les tarifs que l’institution propose et les différents services et prestations qu’elle met à votre disposition. Avoir recours à une auto-école en ligne c’est opter pour la rapidité, la flexibilité et la simplicité. Sauf la formation pratique de conduite, tout se fait en ligne.

    Vous bénéficiez aussi d’une accessibilité illimitée car vous aurez accès aux cours à tout moment. De ce fait, vous pouvez suivre vos cours pendant vos temps libres et quand ça vous chante. Vous évitez les pertes de temps dans les déplacements et encore mieux, vous faites un peu d’économie d’argent sur les frais. Sachez également que l’un des plus grands avantages d’une auto-école en ligne c’est le prix. En effet, le frais d’apprentissage en ligne est largement plus abordable que celui d’une auto-école habituelle. Donc, sachez que même si vous êtes trop occupé, tôt ou tard, vous aurez besoin de passer votre permis de conduire. Il suffit de faire le meilleur choix et de bien gérer votre temps. 

    achat-voiture

    Découvrir les différentes aides pour financer l’achat d’une nouvelle voiture

    Les ménages n’ont pas tous les mêmes budgets pour s’offrir une nouvelle voiture. Cette dernière est pourtant indispensable pour effectuer quelques déplacements au quotidien : travail, course, école, etc. D’après une étude, le coût moyen dépensé par les Français est d’environ 26 000 € pour l’achat d’un véhicule neuf. Pour un modèle d’occasion, ce prix ne dépasse pas les 15 000 €. Ces sommes sont trop importantes. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place des aides pour faciliter l’achat d’un véhicule.

    Les aides des collectivités locales, un atout d’exception pour les automobilistes

    Ce type d’aides existe sous plusieurs formes et peut répondre à des besoins spécifiques. Elles sont surtout disponibles au niveau régional. Par exemple, les habitants du département des Bouches-du-Rhône peuvent profiter d’une prime de 5 000 € pour l’achat d’une électrique. Cette prime est également cumulable avec les 6 000 € du bonus écologique. Du côté de la région Normandie, il met à la disposition des automobilistes le plan « Mobilité durable ». Cette aide propose un coup de pouce de 2 000 € pour tout achat d’une voiture électrique.

    Pour ceux qui optent pour un véhicule fonctionnant au gaz naturel (GNV), ils bénéficieront d’une prime de 1 500 €. Pour la région Occitanie, l’achat d’une voiture électrique et hybride rechargeable fait bénéficier de 1 000 à 2 000 €. Cette prime est distribuée sous forme d’un éco-chèque et le montant varie selon les revenus de l’acheteur. Il est à noter que cette aide est cumulable avec la prime à la conversion proposée par le gouvernement.

    Procéder à l’achat d’une voiture neuve chez votre mandataire automobile

    La plupart des acteurs du secteur automobile parviennent à consolider des offres plus pertinentes lors d’un achat auto. C’est le cas d’un mandataire automobile qui vous offre l’opportunité d’acquérir un véhicule neuf beaucoup moins cher. Cela étant dit, ce professionnel de la vente automobile fait en sorte de trouver les meilleures prestations. Son expérience en termes de négociation y compte énormément. Sa principale mission est de trouver les meilleures offres auprès des fournisseurs étrangers qui proposent des voitures à prix discount. En tant que mandataire, il peut obtenir un rabais en achetant les véhicules en lot directement auprès des constructeurs. C’est la raison pour laquelle il peut vous proposer une voiture neuve avec un prix très proche d’une occasion. En plus de cette prestation, votre mandataire automobile peut aussi préparer à votre place l’ensemble des démarches administratives. En bref, il peut vous fournir un service complet pour vous faciliter la vie.

    Le financement de votre projet d’achat de nouvelle voiture neuve

    Afin d’encourager les automobilistes à remplacer leur ancien véhicule par une voiture propre, le gouvernement a encore conservé la prime à la conversion durant un achat auto. Malgré cela, elle a subi une certaine modification pour cette année en cours. En fait, cette prime contribue désormais au renouvellement du parc automobile français afin de participer à l’amélioration de l’écologie. Elle est aussi établie dans le cadre de la préservation de l’environnement.

    simulateurs-conduite-automobile

    Cas d’utilisation des simulateurs de conduite automobile

    Pour réussir sur le marché, les constructeurs automobiles s’efforcent de créer des voitures qui séduisent les sens des acheteurs potentiels et de délivrer le « message » correct, c’est-à-dire un mélange judicieux d’identité de marque et de respect des exigences du marché cible. Ainsi, les voitures ne sont jamais créées dans le vide ; les concepteurs de véhicules doivent les toucher, les voir et les conduire au fur et à mesure de leur développement et leur donner de nombreux signes subjectifs d’acceptation avant de les libérer dans la nature. De plus, les concepteurs de véhicules doivent satisfaire à un grand nombre d’obligations objectives, dont bon nombre sont liées aux pressions simultanées (et contradictoires) de la réduction des délais de mise sur le marché, de la complexité accrue des véhicules et de la conformité réglementaire. L’une des clés du succès pour la conception et le développement d’automobiles modernes est de mettre les vrais conducteurs en contact précoce et souvent avec des véhicules, des sous-systèmes et des environnements/scénarios virtuels via la simulation DIL (Driver-in-the-Loop). Examinons quelques cas spécifiques d’utilisation de DIL.

    Si la chaussure convient

    Bien qu’il existe aujourd’hui sur le marché une variété de « simulateurs DIL de base », il faut se méfier de toute offre qui se présente comme une solution universelle qui répondra facilement à toutes vos exigences.  L’analogie suivante s’applique : Si vous magasinez pour des chaussures, il est important de savoir ce que vous ferez dans vos nouvelles chaussures avant de commencer votre recherche.  Bien que vous constaterez que toutes les chaussures partagent certaines caractéristiques architecturales communes – des choses qui font d’une chaussure une chaussure – il est entendu qu’il n’y a certainement pas de taille unique pour tous.  Vous constaterez également qu’une chaussure de course est un peu différente d’une chaussure de marche ou d’une chaussure de robe. Et bien que vous puissiez probablement utiliser une chaussure de course comme chaussure de marche, l’inverse peut ne pas être possible.

    Ansible Motion lance toujours un nouveau projet de déploiement de simulateur en explorant les cas d’utilisation prévus avec l’utilisateur final. Cette approche est une première étape critique car elle permet de définir les caractéristiques du simulateur lui-même. Par exemple, vous pouvez utiliser un simulateur DIL de dynamique de véhicule pour vos expériences DIL sur les facteurs humains, mais l’inverse n’est peut-être pas possible.  Ou encore, il se peut que vous ayez besoin de plus de fidélité ou de flexibilité avec votre logiciel de modélisation physique qu’avec un simulateur « commodité » par défaut.

    Cas d’utilisation

    Toutes les offres de produits d’Ansible Motion – les simulateurs des séries Theta, Sigma et Delta – sont des simulateurs DIL à configuration flexible, les chaussures de course, pour ainsi dire, du monde du simulateur.  En bref, il s’agit de simulateurs de classe ingénierie qui sont censés être des outils utiles aussi bien pour les ingénieurs automobiles que pour les conducteurs expérimentés.

    Les ingénieurs veulent des données — des mesures objectives et une connectivité des canaux de données pour étudier les résultats de diverses expériences en simulateur. Les conducteurs expérimentés veulent des essais de conduite virtuels convaincants qui les informent du comportement du véhicule comme le ferait une vraie voiture. La différenciation exprimée dans la série de produits d’Ansible Motion est destinée à couvrir une variété de cas d’utilisation potentiels, alors utilisons ce cadre pour une brève exploration de certaines possibilités de simulation DIL.

    CAS 1 — INGÉNIEUR AUTOMOBILE

    Le défi :  » Nous pensons que la simulation Driver-in-the-Loop nous aidera à comprendre comment les réglages de notre système EPAS influencent notre sensation de maniabilité et, en même temps, consomment moins de temps de test au sol. Mais nous devrons travailler sur nos modèles de véhicules et de pneus en temps réel avant de pouvoir espérer tirer le meilleur parti d’un simulateur DIL. »

    La solution : Un simulateur facilement évolutif qui peut évoluer naturellement avec vos besoins de développement.

    Commencez par un simulateur de la série Ansible Motion Theta. Cette solution comprend déjà un système de rétroaction de couple de volant à main haute-fidélité et la puissance de calcul nécessaire pour faire fonctionner des modèles de véhicules et de pneus sophistiqués qui conviennent aux conducteurs en boucle. Un simulateur DIL de la série Theta offre des performances de classe ingénierie dans son format le plus compact et le plus accessible. Les bases du simulateur lui permettent d’être utilisable dès aujourd’hui pour les travaux de développement de véhicules, mais aussi de croître organiquement dans le temps, à votre rythme, avec l’ajout de systèmes de vision, de cockpits de conduite et de systèmes de mouvement, évoluant vers un simulateur Sigma ou Delta Séries.

    CAS 2 – DIRECTEUR TECHNIQUE

    Le défi :  » La simulation DIL en tant que concept est séduisante. Cependant, si nous installons un simulateur DIL, nous aurons différents groupes fonctionnels qui se disputeront le titre de ressource. Ils auront tous des exigences et des cas d’utilisation différents – certains groupes utilisent même des logiciels de modélisation de véhicules différents à l’heure actuelle – et il serait peut-être impossible de les satisfaire tous. »

    La solution : Un réseau de simulateurs par satellite qui permet à plusieurs simulateurs compacts d’orbiter autour d’un centre de simulation dynamique de laboratoire.

    Établir un laboratoire de simulation de DIL de moyeu qui héberge un simulateur de la série Ansible Motion Delta.  Ce simulateur à la fine pointe de la technologie peut être exploité sous supervision centralisée et servir d’outil partagé pour tous vos groupes fonctionnels, servant d’environnement de démonstration technique et/ou de laboratoire d’essai virtuel pour les gestionnaires et les conducteurs d’évaluation.  Chaque groupe fonctionnel (groupe motopropulseur, direction, maniement, etc.) peut gérer et héberger simultanément son simulateur compact de la série Ansible Motion Theta, où il peut développer en toute confiance ses modèles détaillés de sous-systèmes automobiles. L’architecture commune des simulateurs de satellites et de concentrateurs permet un partage facile des modèles et des développements inter fonctionnels – même si différents logiciels de modélisation sont utilisés dans chaque groupe – et les simulateurs de satellites gérés par les groupes permettent des activités de R-D et d’expérimentation en plongée profonde sans que la concurrence des ressources ne s’exerce dans le laboratoire de simulation des concentrateurs.

    Conclusion

    Lorsqu’ils sont correctement spécifiés du point de vue du cas d’utilisation, les simulateurs de conduite DIL peuvent être déployés en tant qu’outils hautement efficaces, très flexibles et évolutifs pour les constructeurs de véhicules et les fournisseurs.  Il existe, bien sûr, une myriade de cas d’utilisation, ainsi que des moyens d’adapter les solutions Ansible Motion pour y répondre efficacement.

    auto moto

    Réduire les kilomètres à vide grâce à Chronotruck

    Chronotruck est la start-up françaises en pleine expansion de nos jours. Elle propose une plateforme de mise en relation qui permet aux camions de fret de ne plus rouler à vide. Elle permet également aux expéditeurs d’identifier des transporteurs à prix moindre. Il s’agit d’une référence ou d’une application induisant aux transporteurs de faire des arrêts supplémentaires durant leur trajet. Des arrêts ayant pour but de prendre de nouveaux colis au passage.

    transport

    Tout savoir sur la capacité de transport

    Actuellement, le secteur du transport est en pleine croissance, grâce au développement de la technologie. De plus en plus de personnes souhaitent alors créer leur propre société de transport routier de marchandises ou de personnes. Pour ce faire, vous devez obtenir une capacité professionnelle de transport, afin d’exercer votre métier légalement et vous inscrire dans le registre des transporteurs. Découvrez donc, dans cet article, tout ce que vous devez savoir concernant la capacité de transport.

     

    Une capacité de transport : pour qui est-elle destinée ?

    Une attestation de capacité de transport  est généralement destinée aux dirigeants d’entreprises qui souhaitent exercer dans la direction effective et permanente de leurs activités. A noter que ces dernières sont notamment liées au transport de marchandises ou de voyageurs.

    Toutefois, vous pouvez aussi créer votre entreprise de transport, même sans être titulaire de cette attestation. Dans ce cas, vous devrez obligatoirement désigner votre gestionnaire de transport, qui lui, sera titulaire de cette capacité professionnelle. Il sera en charge de la gestion de l’entretien de vos véhicules, de la vérification de vos contrats ou encore de votre comptabilité. Il peut être un salarié au sein de votre entreprise ou un prestataire extérieur, si vous ne dispose pas plus de 20 véhicules. Mais dans ce cas, ce prestataire ne doit pas travailler pour plus de deux entreprises.

    Comment obtenir une capacité de transport ?

    Une capacité de transport est un document obligatoire pour vous permettre d’exercer votre métier légalement dans ce domaine. Si vous souhaitez obtenir une capacité en transport lourd ou être commissionnaire de transport, il vous faudra passer un examen organisé par la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement ou DREAL de votre région.

    En ce qui concerne le transport léger, par contre, la démarche est différente. En effet, pour obtenir votre capacité professionnelle pour transporter des personnes, vous devez suivre une formation et passer un examen dans un centre agréé. Pour obtenir une capacité professionnelle de transport de marchandises, vous devez suivre un stage dans un organisme agréé, une formation et passer aussi un examen final dans un organisme agréé. Mais dans les deux cas, si vous êtes titulaire d’un baccalauréat professionnel en transport ou si vous disposez de deux années d’expérience dans le domaine, vous êtes dispensé de formation. A noter que ces deux ans d’expérience sont liées à la gestion d’une entreprise de transport public routier de voyageurs ou de marchandises, sur les dix dernières années.

    De plus ample informations sur les cas de dispense

    Avant tout, sachez que l’attestation de capacité de transport routier n’est pas exigée, si vous en possédez déjà une et que vous souhaitez restreindre votre activité professionnelle à l’emploi de véhicules utilitaires. En outre, ce diplôme peut également vous être délivré automatiquement, si vous avez la possibilité de justifier d’une expérience de deux ans minimum au sein de la direction d’une société de transport. Encore faut-il que vous ayez conduit, de façon continue, cette activité durant une période de plus de dix ans.

    Par ailleurs, si vous êtes titulaire d’un diplôme de baccalauréat professionnel en Exploitation de Transport ou simplement de Transport, vous pouvez aussi obtenir votre attestation de capacité professionnelle par équivalence. Pour ce faire, vous devez effectuer votre demande d’attestation en remplissant un formulaire dédié à cet effet. Pour avoir de plus amples informations concernant le sujet ou éventuellement la formation, vous pouvez consulter des sites web spécialisés. Vous aurez ainsi la possibilité de profiter de l’assistance ou des conseils de véritables professionnels, afin de vous aider efficacement à obtenir votre attestation.

    Acheter une voiture d’occasion : ce qu’il faut savoir

    Considérer l’achat d’une voiture d’occasion peut s’avérer plus rentable et plus profitable, lorsque certaines conditions sont remplies. En effet, de nombreux outils sont à disposition, comme des comparateurs de prix ou les petites annonces. Malgré tout, il faut vérifier certains points avant d’acheter un véhicule, surtout s’il est d’occasion. D’autre part, trouver le meilleur véhicule, qui correspond à vos besoins peut-être comparés à une chasse au trésor. En effet, il existe de nombreuses bonnes affaires, il faut seulement être capable de les trouver et d’analyser leur potentiel.

    Quels sont les avantages de l’achat d’une voiture d’occasion

    Acheter occasion et non neuve présente de nombreux avantages, surtout au niveau financier. En effet, cela vous permet d’économiser de l’argent en assurance, en taxe ou en amortissement. Ce dernier paramètre est la perte de la valeur d’un objet comme la voiture au fil du temps. De plus, l’enregistrement de la voiture est moins cher. Enfin, de nombreux véhicules fonctionnent sans problème sur plus de 100 000 kilomètres, grâce aux avancées technologiques et techniques. Avant d’acheter un vehicule occasion, il faut définir un budget puis partir à la recherche de la meilleure voiture. Il faut ensuite vérifier l’état, les papiers et l’historique de la voiture. Enfin, vous pourrez contacter le vendeur, faire un test et négocier le prix.

    L’importance du budget dans l’achat d’un véhicule

    Acheter une voiture peut se faire soit par transaction ou grâce à un prêt. Si vous souhaitez payer en cash, établir un budget n’est pas difficile. En effet, il ne vous faudra qu’opter pour une voiture qui ne ruinera pas votre budget. En plus du prix d’achat du véhicule, il faut aussi considérer les autres frais relatifs au bien. Il peut s’agir de la consommation de la voiture, de son entretien ou encore de son assurance.

    Si vous pensez à contracter un prêt auto, vous pourrez acheter un modèle plus coûteux, tout en protégeant vos épargnes. Cela permet de simplifier la transaction et vous positionne mieux chez le concessionnaire automobile. Lors du choix du prêt, vous pourrez utiliser des comparateurs en ligne. Cependant, prévoyez une réduction de 10 % et pensez à rembourser votre prêt en trois ans.

    Trouver le meilleur véhicule

    Pour définir le véhicule dont vous aurez besoin, pensez à son utilisation future. Sera-t-elle utilisée en ville, pour vos vacances ou pour votre famille. Faites une liste de toutes les caractéristiques primordiales de votre future voiture. Passez ensuite en revue les annonces ou effectuez une recherche sur internet. De nombreux moteurs de recherche vous permettent de trouver le meilleur véhicule.

    Il est à noter qu’il faut vérifier l’état du véhicule, son moteur, sa carrosserie. Cela influencera le prix du bien. De plus, son historique : la distance parcourue, les accidents, l’assurance sont des points importants à vérifier. Un test pratique vous permettra de confirmer votre choix. Comment vous sentez-vous ? Comment est l’accélération ou le freinage ? Qu’en est-il de la condition mécanique du véhicule ? Ces questions vous aideront à trouver le meilleur vehicule occasion dont vous aurez besoin.